Libre

Les logiciels libres sont ceux dont la licence vous permet librement de les utiliser, de les étudier, de les modifier et de les recopier (mais pas de les vendre). Pratiquement tous les plus grands logiciels « propriétaires » ont un équivalent libre, qui permet d'accomplir les mêmes tâches – et gratuitement.

Ouvert

Linux est un système « ouvert », c'est-à-dire que n'importe qui (avec tout de même de bonnes connaissances techniques) peut accéder au code. Autrement dit, une grande communauté peut vérifier à tout moment qu'il n'y ait pas de « portes secrètes » ou autres destinées à espionner votre machine ou récupérer vos données. 

Sûr

Un système ouvert, donc transparent, est la meilleure garantie d'une grande sécurité. De plus, votre machine n'installe rien, même pas de mise à jour, sans votre accord. Dans ces conditions, très difficile pour un virus de s'installer discrètement. S'il n'est théoriquement pas impossible d'être contaminé par un virus sur Linux, c'est extrêmement rare – tellement que nous déconseillons d'installer un anti-virus.

Fiable

Aujourd'hui, Linux fait tourner la plupart des serveurs dans le monde, notamment ceux de Google et de Wikipedia. C'est aussi ce même code qui est à la base d'Androïd, le système le plus répandu sur les smartphones. La grande force de Linux est sa capacité à réagir très rapidement lorsqu'une faille de sécurité ou un bug est découvert. Avec des mises à jour régulières, Linux est le système le plus fiable.

Facile

A sa création, il y a plus de 25 ans, Linux était un projet d'étudiants, dont l'utilisation demandait de sérieuses compétences en programmation. Mais depuis, de nombreuses évolutions ont été faites, et par exemple la distribution Ubuntu est très conviviale. On y retrouve toutes les fonctionnalités des grands systèmes propriétaires, et l'utilisateur le moins expérimenté s'y retrouvera sans difficulté.